Jack boldy declared, « Let there be House ! »


Lors d’un article précédant nous avons déjà traité l’origine de la house musicalement parlant.

Nous allons aujourd’hui nous intérressez à la naissance du mot « HOUSE » et de son parcours.

Nous avions précedemment dis que les pionniers en matière de productions ne furent autres que Larry Levan et Franckie Knuckles . Les deux amis sont alors installés à New york. On est en 1981.

Franckie Knuckles finit ses études de stylisme et décide de s’installer à Chicago emportant dans ses valises les productions et le savoir faire qu’il a créé avec Larry Levan.

Il fait alors la rencontre de Larry Heard (Mr Fingers et Fingers inc) au club Warehouse. Franckie Knuckles devient alors le résident du club « Warehouse » à Chicago nous sommes alors en 1985.

La vrai révolution initié dans ce club par Franckie Knuckles est alors d’inventer un style de DJing complétement différent (qu’il  avait expérimenté quelques années plus tôt avec Larry Levan). Grace aux productions de plus en plus samplées qui se détachent de plus en plus de la Soul music. Franckie Knuckles parvient alors à créé de véritables transitions entre deux tracks. Il officie au sein d’une scène house qui explose à Chicago ( Marshall Jefferson , Ron Hardy , Jess Saunders,…)

C’est précisément à ce moment que les créateurs  commencèrent à appeler leur productions la « HOUSE » music.. Une contraction de Warehouse , le lieu de toutes les révolutions. Au centre Franckie Knuckles mixant les toutes nouvelles productions de la scène house de Chicago avec son style de Djing particulier.

Cependant le terme House music reste dans le cercle fermé des producteurs. Il y a alors une volonté de montrer que leur musique est une révolution. Ils veulent un Hymne .

L’hymne la plus célèbre reste à ce jour celle de Chuck Roberts :

 My House – Rhythm Control (Acapella by Chuck Roberts)

La légende raconte que Frankie Knuckles créa la house en jouant ce morceau au Warehouse en 1985.

Cependant on ne retrouve aucune sortie de ce morceau avant 1987 sur le Label Catch a Beat

Rhythm Controll – My House [Catch a Beat]

On retrouve le discours sur une release de Fingers Inc – Can u Feel it où Chuck Roberts reprend le discours de Martin Luther king

Fingers Inc – Can u Feel it

Le My house de Chuck roberts figure en face B de l’EP de Figure inc.

On peut alors se demander mais Qui est donc ce jack, le pionnier de la house, le créateur suprême ?

Si aucun document ne l’affirme tout nous laisse à penser que ce « Jack » n’est autres que Larry Heard aka Mr Fingers et Fingers Inc. En effet les principales releases du label Jack Trax sont de Finger Inc et Mr Finger et le patron du label Damon d’Cruz n’est autres que le collocataire de Larry Heard. Le label à d’ailleurs été créé en 1987 date de la release de l’EP de rhythm controll sur Catch a beat.

Chuck Roberts declarerait donc Larry Heard comme étant le dieu créateur de la house music… Franckie Knuckles (the godfather of house) aurait donc été la prophète dictant la bonne parole du seigneur dans les années 1985 dans le club de wareHOUSE à Chicago…

« And this is fresh ! »

Une réflexion sur “Jack boldy declared, « Let there be House ! »

  1. Pingback: La Guille – House Corporation Mix « House Corporation

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s