D.J. International Records

 

D.J. International Records est l’un des deux grands labels de la house de Chicago à ses origines, le second étant Trax Records.

Fondé en 1985, par le musicien Rocky Jones, la première période du label a été consacrée principalement à la deep house et l’acid house, suivie à la fin des années 1980 par de nombreux disques hip-house.

 

Rocky Jones fondateur de D.J. International

La légende du label DJ International est née avec des morceaux comme Promised Land (Joe Smooth), Acid Thunder (Fast Eddie), Can U Dance (Fast Eddie & Kenny « Jammin » Jason, 1987) ou Turn up the Bass (Tyree). La plupart de ces classiques ont été rendus célèbres grâce au DJ International Tour organisé en Angleterre à la fin des années 1980.

 

 

L’impact de DJ International sur la propagation de la House Music au niveau international ne peut pas être sous-estimée. Le label à été n ° 1 au Royaume-Uni avec Jack Your Body (Steve « Silk » Hurley) et top 10 au Royaume-Uni avec  Love Can’t Turn Around (Farley « Jackmaster » Funk & Jesse Saunders). Il fut le premier label à envoyer ses artistes au Royaume-Uni et en Europe mettant ainsi la House Music sur le plan international.

Le label est composé de multiples sous-labels : Fierce Records, Gangster Records, Mutant Planet, Rhythm Beat, Underground

Plusieurs publications du label ont été distribuées par Westside Records en Angleterre et BCM Records en Allemagne. Le label est inactif depuis le début des années 1990.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s